Carnet de Bord # 29 – De Choisey à Fontaine-Française

imageGrâce à une ruse, le 5 juin 1595, Henri IV gagna la bataille de Fontaine-Française.

Quelques jours plus tôt, Juan Fernández de Velasco, Connétable de Castille, à la tête d’une armée forte de 12.000 hommes, rejoint par le duc Charles de Mayenne, chef de la Ligue catholique, se dirigent vers Dijon afin de reprendre la ville.
Prévenu de leur intentions, Henri IV part les confronter avec les 3 000 hommes qu’il a réussi à rassembler.

Le matin tôt, le jour de la bataille, une première confrontation permet à Henri de repousser temporairement les troupes espagnoles mais il se rend compte de la supériorité numéraire de ses adversaire et décide de ruser.
Il mobilise les paysans du coin et leur demande de s’armer de leurs faux et tout objet métallique brillant. Il les fait ensuite manœuvrer avec ses troupes, faisant croire à l’ennemi qu’il dispose d’une force de frappe importante et bien armée.

Replié dans la vallée, Fernández se laisse abuser par les apparences et décide de rebrousser chemin, laissant le champ libre aux Français.
Cette bataille de la huitième guerre de religion fut la victoire française qui marque la fin de la Ligue.

image

Le mercredi 22 juillet nous avons quitté Choisey pour nous amarrer au quai de la Saône à Saint-Jean-De-Losne.
Deux jours plus tard nous nous engageons sur le canal qui relie la Saône à la Marne.


Ouvert à la navigation en 1907, il fut baptisé le Saône-Marne mais les bateliers professionnels l’appelèrent et continuent à l’appeler le canal de Heuilley, du nom des deux villes situées à chaque bout du versant Saône, Heuilley-sur-Saône et Heuilley-Cotton.
Il y a quelques décades, les agences de marketing des viticulteurs locaux le firent renommer le Champagne-Bourgogne. Il est vrai qu’il relie la région de Bourgogne, au sud, à la Champagne-Ardenne, au nord.

Samedi nous avons amarré le Chat Lune à l’amont de l’écluse (#32) de Fontenelle avec l’intention de visiter le château de Fontaine-Française.
Dimanche matin sous un soleil voilé, on déplie les Bromptons et je file par un chemin de terre battue vers ce que je crois être le village de Fontaine-Francaise. Ayant franchi deux collines je me retrouve près d’une ferme où un cochon vietnamien mâle, les défenses bien formées, vient gentiment me dire bonjour.
Marleen est restée en arrière. Contrairement à moi qui travaille à l’intuition, elle lit les indications routières. Aussi, elle attend patiemment que je fasse demi-tour jusqu’au croisement du chemin qui mène au château, pour me pointer la bonne direction à prendre.

image

À l’origine se trouvait ici un château-fort du 11ème siècle où Henri IV logea deux nuits lors de la bataille de Fontaine-Francaise.

image

Le fort est en mauvais état et sa propriétaire, la veuve désargentée Anne Madeleine de la Tour du Pin, épouse en seconde noce, François Bollioud de Saint-Jullien, riche receveur général du clergé. Ce dernier fait démolir l’ancienne forteresse et confie à Souhard, un architecte parisien, la construction d’un nouveau château.
Cela fait, Madame de Saint-Jullien tient dans son château un salon littéraire fréquenté entre autre, par Voltaire qui dans sa correspondance, l’appelle ‘mon papillon philosophe’.

Le château est demeuré entre les mains des descendants de la famille. En été les salons et les pièces non-habitées sont ouvertes au public.

Nous sommes accueilli par une jeune fille enthousiaste qui nous promène dans la demeure. Elle nous raconte l’histoire du château pimentée d’anecdotes amusantes, tel que le stratagème utilisé par Henri IV pour gagner la célèbre bataille.

image

Publicités
Cet article, publié dans Château, Exploration, Linssen Dutch Sturdy 320, Navigation, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.